January282014

Quand l’art se mêle d’éthique

Pour assurer la protection du consommateur, le projet européen FoodSENSE a validé le biocapteur SPR (Surface Plasmon Resonance). Mis au point par la société suédoise Biacore International AB il a pour objet d’analyser les traces de médicaments et d’hormones dans les produits alimentaires.

Read More

January182014

Eric Bayle, commentateur sur Canal+ : Le rugby, c’est le plus beau sport télévisuel

A cinq ans, il était déja dans les tribunes aux côtés de son père, journaliste sportif, pour encourager les joueurs de l’Aviron Bayonnais. « Gamin, je rêvais de commenter des matches de rugby ! » se rappelle t-il en souriant. Aujourd’hui, le rêve étant devenu réalité, Eric Bayle est un homme heureux. Depuis 1992, le « Monsieur Rugby » de Canal+ accompagne la montée en puissance de la chaine cryptée dans l’univers du ballon ovale. Fidèle à une certaine tradition du « toujours plus » en matière de retransmissions sportives, Canal+ diffuse en effet de plus en plus de matches et le calendrier rugby occupe désormais une place importante dans la grille des programmes.
« La couverture de ce sport par Canal s’est faite progressivement, même si quelques mois après sa création, la chaîne retransmettait déja son premier match. A partir de 1992, la couverture internationale s’est intensifiée avec le retour de l’Afrique du Sud. L’étape suivante, décisive, date de 1995. Juste après la Coupe du monde, les responsables de Canal ont décidé de retransmettre en direct un match de championnat de France tous les quinze jours. Puis nous sommes passé à un match par journée. Et pour finir, nous avons crée l’émission « Jour de rugby » la saison dernière » rappelle Bayle qui se retrouve à la tête d’une équipe de sept journalistes spécialisés dans les subtilités d’un sport dont les responsables français attendent beaucoup. « Avec l’arrivée du professionalisme et de l’argent, le rugby est à une période charnière de son histoire. A mes yeux, c’est le plus beau sport télévisuel : il y a des gueules, des contacts, des renversements de situation rapides, une variété d’images infinie. Je pense que si l’équipe de France atteint la finale de cette Coupe du monde, on peut assister dans ce pays à un effet Mondial et donc à un développement dans un futur proche des structures et des moyens… »

Read More

January172014

Le dossier médical de Pinochet

Traducteurs : Marie-Claude Stark, Gilles Berton

LE professeur Sir John Grimley Evans, le docteur M. J. Denham et le professeur Andrew Lees ont procédé à une consultation clinique du sénateur Pinochet à l’hôpital Northwick Park le 5 janvier 2000. La consultation s’est déroulée en espagnol.  (…)

Read More

January162014

Le prix Aujourd’hui à Alain Finkielkraut

Selon le jury présidé par Jean Ferniot, cet ouvrage l’a emporté au 3ème tour par 6 voix contre 3 au livre de Fey Von Hassell Des jours sombres. Le destin extraordinaire de Fey Von Hassell, prisonnière d’Hitler (Denoël) et 2 à Mussolini de Pierre Milza (Fayard).

Read More

January152014

Deux Français dans l’espace sur des vols semés d’embûches

Pour la première fois, deux Français évoluaient dans l’espace au même moment. Michel Tognini à bord de la navette Columbia et Jean-Pierre Haigneré dans la station orbitale Mir. Mais, hormis un coup de fil spatial marquant l’événement, ils n’auront pas vraiment eu le loisir d’en profiter, trop occupés à parer aux déboires de leurs missions respectives. Et c’est certainement avec soulagement que Michel Tognini aura retrouvé le plancher des vaches avec l’atterrissage de Columbia dans la nuit du mardi 27 au mercredi 28 juillet. Jean-Pierre Haigneré, quant à lui, devra attendre le 24 août pour quitter la station Mir, sur laquelle il est embarqué depuis février.

Read More

2PM

Luis Miguel Cintra en référence

L’oeil de Luis Miguel Cintra, lourd de visions nocturnes ineffacées, pourrait être du cinéma muet à force de manger le visage. Il semble réfléchir avant de voir et d’accueillir l’autre, sans autre forme de cérémonie. La voix grave, enveloppante, généreuse, ne paraît pas dire les mots, mais les porter en offrande au spectateur. A cinquante ans, la principale figure du théâtre et du cinéma portugais n’a rien abdiqué d’un maintien réservé, porté par la conviction de l’exemple. Il en émane une joie calme, à peine frôlée par le soupçon de lassitude lorsqu’il évoque les résistances matérielles.

Read More

Page 1 of 1